Un  « Panel, Regards Croisés »  présentera le 3 février,  vendredi après-midi,  les résultats de la recherche  menée par les chercheurs d’AIR Fund auprès  d’Airbus, Chronoflex et l’Université Catholique de Lille : révéler  les ingrédients visibles et invisibles du succès de ces diférents projets.

AIRBUSairbus

Dans le cadre de sa politique d’innovation technologique, Airbus a mis au point le principe des projets « SPRINT ». Ces projets sont conduits en 100 jours calendaires par une équipe multidisciplinaire synchrone (mais à 50% de charge de travail), et devant démontrer un concept par prototypage rapide. Ces projets donnent lieu à des phases intenses de créativité (au démarrage) et de travail d’équipe (tout au long du projet) et stimulent en permanence la qualité de la relation interpersonnelle. Ce format de projet, relativement innovant, du moins pour Airbus, est à la fois un excellent accélérateur d’ingénierie (« les ingénieurs ingénient » à quasi 100% de leur temps) et une source formidable d’intensité émotionnelle.

En savoir plus sur l’intervention de Thierry Pardessus aux RIR 2017

 

chrono-flexCHRONO FLEX

A Saint-Herblain, près de Nantes, Alexandre Gérard, le patron de Chronoflex a bouleversé l’organisation de son entreprise en donnant une très grande marge de manoeuvre à ses collaborateurs.

Matthieu Welding, ancien directeur des opérations de la région parisienne a été au coeur de la transformation de Chrono Flex depuis le début.

Il est maintenant coach interne dans le groupe Innov On auquel appartient Chrono Flex.

En savoir plus sur l’intervention de Matthieu Welding aux RIR 2017

 

 

university-catholique-lilleUNIVERSITE CATHOLIQUE DE LILLE

LE PARCOURS ADICODE DE L’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE – UN CHANTIER AIR FUND

Plus d’information sur l’intervention de Pierre Giorgini aux RIR 2017 à venir